Un an déjà d’écoulé… J’ai encore de la difficulté à le croire. La douleur s’estompe, mais elle rejaillit par moments.
J’ai remarqué que plusieurs ont tenté de savoir, par l’entremise de ce bolg, quelles étaient les causes du décès. En juin dernier, nous avons eu les résultats de l’enquête du coroner. Malgré l’autopsie, les tests et l’enquête, la mort demeure à ce jour inexpliquée. Solène ne présentait aucun traumatisme, aucun signe de maladie ou d’empoisonnement. Grosso modo, l’autopsie ne peut que spécifier que Solène avait arrêté de vivre. Le pourquoi et le comment demeurent donc un mystère.
Je ne peux pas dire que cette conclusion m’a grandement surprise. Les discussions que nous avions eu avec le coroner et les enquêteurs me laissaient entrevoir cela.
Pour certains, l’absence de réponses serait source d’inquiétude, de soucis ou de colère. Pour ma part, je suis relativement serein. Personne ne peut être mis en cause. Rien n’aurait pu être fait. C’est tragique et injuste, certes, mais cet accident de parcours est justement cela, un accident de parcours.
La vie continue…