juin 2011


Pour la cinquième session de Kingmaker, les aventuriers ont choisi sagement de prendre du repos pour laisser le temps à Igor de récupérer. Six jours de repos et de soins intensifs de la part de Rosabelle et Nahari lui ont permis de regagner ses forces qui avaient été sérieusement drainées par la tique géante. Si les deux premiers jours ont été plutôt calmes et sans événement, le troisième jour un groupe de brigand ont tenté de voler des chevaux. Encore faible Igor a aidé en lançant des sorts. Nahari, chevauchant Nolhan, son fidèle jeune mastodonte, et Rosabelle ont eu tôt fait de mater les malfaiteurs. Un d’entre eux a quand même réussi à s’échapper. Les deux autres ont péris. L’un pendant le combat, l’autre jugé en vertu des lois de Restov. Les trois jours suivants se sont déroulés sans événements marquants.

Pendant cette période de repos, nos amis ont pu en apprendre davantage sur Mikmek, leur compagnon de fortune. Amateur de castor cru, Mikmek semble un petit être loyal. Il a proféré le serment de protéger les « grandes gens » qui ont sauvé sa tribu. Il a donc monté la garde la nuit, faisant profiter au groupe sa vision dans le noir. Lorsque Igor a demandé si le chaman de la tribu pouvait l’aider à reprendre des forces, Mikmek semblait être embarrassé et partagé. À la suggestion qu’il pourrait refuser de guérir des humains, il s’est empressé d’acquiescer un peu trop vite, semant le doute chez ses compagnons.

Après six jours de repos, nos compagnons ont pris la route du retour vers le comptoir de Chez Oleg en faisant un détour par la caverne des Écailles de suie. Nous nous sommes laissés alors que les trois aventuriers et leur nouvel ami s’approchaient de l’entrée de la caverne avec l’intention de restituer la statuette de Dentranchantes, le dieu protecteur de la tribue.

Trésors

Sur les brigands (x2) : 1 armure de cuir, 1 arc long avec 20 flèches, 1 épée courte, 2 jours de rations de voyage et 10 po.

PX

Pour les brigands : 405 px

Pour l’exploration d’une case : 100 px

Progression

Igor : 2 180 px
Nahari : 2 180 px
Rosabelle : 2 180 px

Il y a un peu moins de treize mois, nous célébrions le baptême de Solène. C’était une journée ensoleillée, un peu comme aujourd’hui. Il faisait chaud et toute la famille et les amis s’étaient réunis à la Maison Verte à Sainte-Geneviève. Ce fut l’unique fois où nous furent presque tous ensemble. En cette journée de la fête des Pères, je me remémore douloureusement ce petit moment de bonheur. Cet événement me semble aujourd’hui tellement loin ! J’ai l’impression d’avoir vécu une vie entière depuis ce jour.

Si aujourd’hui fut une journée de plein air fort agréable en compagnie de mes deux garçons et de Julie à la plage de la marina d’Aylmer, je continue de trouver le soleil toujours un peu moins éclatant. Il y a une petite voix qui manque dans mon entourage. Une petite paire de mains qui devrait continuer de me tapoter l’épaule affectueusement. Tout spécialement aujourd’hui, j’ai une petite pensée pour toi ma Solène.

À mes deux garçons, vous lirez peut-être cet écrit un jours. N’y lisez surtout pas un manque d’affection envers vous. Vous êtes mes deux trésors et je vous adore, même s’il y a un instant j’ai dû vous envoyer jouer à l’extérieur pour que je puisse écrire ces quelques lignes dans une sérénité somme toute relative. Votre petite soeur n’est plus parmi nous et votre père tente chaque jour de retrouver un équilibre qui est subitement disparus il y a maintenant cinq mois. Vous avez été des anges aujourd’hui et si papa a sorti sa grosse voix, ce n’est que pour continuer à vous guider à travers les sentiers de la vie.

Merci d’être encore avec nous. Merci d’être deux petits anges et deux petits démons à la fois. Vous illustrez tous les deux tout ce que j’avais rêvé quand je m’imaginais être père. Seulement, votre petite soeur me manque et je devais l’exprimer à ma façon…

Nous avions prévu une partie de Pathfinder hier soir. Malheureusement, le maître de jeux, soi moi, n’était pas en forme. J’étais épuisé et j’avais de la misère à me concentrer. La partie est donc remise. Je dois me pencher sur l’horaire pour voir quand nous allons nous reprendre. Possiblement le 24 juin au soir ? À suivre.

Pour la quatrième session de Kingmaker, les aventuriers ont poursuivi le combat contre les mites et le monstre qui se terrait dans les profondeurs de la crevasse : un mille-pattes géants à queue fouettante. La difficulté du combat était de traverser la crevasse ou d’en sortir pour ceux qui y étaient tombés.

Bien que Rosabelle (à  coup de flèches), Nahari (à coup de sorts de flammes), Igor (à coup de lance) et Mikmek (un kobold libéré par Nahari) ont eu tôt fait d’éliminer le mille-pattes, ils ont eu beaucoup plus de difficultés avec Tâtons, le chef des mites, ses conseillers et la tique géantes Grattedos. En fait, pendant de long rounds, seul Igor avait réussi à traverser. Bien que Mikmek, à coup de flèches, éliminait les mites une à une, notre inquisiteur était seul à combattre au corps à corps la tique et son maître, car Nahari et Rosabelle demeuraient coincées au fond. Igor s’est donc retrouvé pris en lutte avec la tique qui s’empressa de le piquer et de commencer à se gorger de son sang.

Perdant 1 point de Force et 1 point de Constitution à chaque round, Igor a tôt fait de sombrer dans l’inconscience. Le combat devenait désespéré. Finalement, après environ 18 rounds depuis leur arrivée dans la chambre de torture et le début du combat, Rosabelle parvint à traverser. Elle se précipita à la défense de son compagnon, non sans lui fournir une potion de soins légers, fournissant ainsi à Igor de précieux rounds.

Après 25 rounds de combat, la tique et son maître furent défaits. Igor était très mal en point. La tique avait drainé beaucoup de sang. Faible et tremblant, sur le bord de l’inconscience, il était même obligé d’enlever son armure, incapable de même la soulever ! Nahari et Rosabelle se sont dépêchées à fouiller la salle et les corps pendant que Mikmek traversait avec les armes et les objets laissés de l’autre côté de la crevasse. Nahari a trouvé une carte tactique sur la table au centre de la pièce, mais elle a été incapable de l’interpréter. Rosabelle a pour sa part mise la main sur un petit sac de butin.

Mikmek pour sa part, une fois traversé, a fait remarqué que les douze capes qui ornaient les murs de la salle du conseil étaient celles de ses compagnons morts au combat. Il s’est ensuite emparé d’un statuette en ivoire représentant un diable reptilien accroupi. « Dentranchante sauvé ! Mikmek avoir réussi sa misson grâce au grandes gens. Merci ! Merci ! Tribu des Écailles de suie être sauvée grâce à vous,  » s’est-il écrié, glapissant de joie.

Sous la statuette se trouvait une feuille où il était inscrit au charbon deux liste. La première comportait deux items sous le titre, alors que la deuxième en comportait trois. Malheureusement, les compagnons ne sont pas capables de lire l’étrange écriture.

C’est à ce moment que nous sommes arrêtés pour la soirée. Un grand combat de 25 rounds ! J’en ai rarement géré d’aussi longs ! La prochaine fois, nos compagnons doivent trouver le moyen de sortir Igor des profondeurs malgré sa faiblesse tout en découvrant s’ils en ont terminés avec les mites du grand plantane.

Trésors

Sur les mites (x6) : 1 fléchette et 1 dague

Dans la salle du conseil : 1 statuette en ivoire à l’image de Dentranchante, 12 lances de petite taille, 193 pc, 120 pa, 32 po.

PX

Pour les mites : 500 px

Pour le mille-pattes : 800 px

Pour Tâtons, le chef des mites : 135 px

Pour Grattedos, la tique géante : 800 px

Progression

Igor : 2 012 px
Nahari : 2 012 px
Rosabelle : 2 012 px

Les trois personnages passent au niveau 2 !