Jamais plus à mes yeux le soleil ne brillera aussi intensément. Le 10 janvier dernier, il est allé se coucher vers 10h00 pour ne plus jamais se réveiller. Ma petite Solène, mon petit trésor, s’est endormie à jamais. Jamais plus je n’entendrai son rire. Jamais plus je ne pourrai la tenir dans mes bras. Jamais plus elle ne me pointera de son petit doigt pour me dire bonjour avant de partir en courant dans l’autre direction ayant l’aire de m’inviter à lui courir après. Jamais je n’aurai l’occasion de la voir grandir, de la voir connaître son premier amour. Je ne pourrai pas l’amener à la piscine ou faire de la voile tel que je l’avais intensément désiré. Elle n’est tout simplement plus là.

Solène, je n’étais pas là quand tu es partie. Je m’étais promis de toujours être là à tes côté quand tu avais besoin de moi. J’ai échoué à cette promesse… Ce sera toujours pour moi un poids que j’aurai à apprendre à porter. Ton arrivée fut peut-être une surprise, mais tu seras toujours ma petite fille et je t’adorais intensément.

La vie de Solène en album.

Mise à jour : Mon père, Papi Alain, a fait une vidéo à partir des photos. Elle est affichée sur YouTube.

Publicités