Voici le temps de donner les dernières nouvelles. Si le mois passé s’est déroulé sous le thème des antibiotiques et des mouchoirs papiers, ce ne fut pas un mois sans rebondissements pour autant.

Tout d’abord, nous avons appris, Julie et moi, que nous allions aggrandir à nouveau notre famille. Un troisième enfant est en route et devrait naître fin-septembre ou début octobre. C’est une surprise pour nous deux. Nous parlions d’avoir un troisième enfant, mais le projet n’était qu’au stade embryonnaire avec un horizon d’environ deux ans encore. Voilà donc le destin qui nous a joué un tour en devançant nos projets. Nous avons donc passé beaucoup de temps au cours des dernières semaines à étudier ce que nous allions devoir faire comme changements dans la maison et la famille pour nous adapter à ce petit imprévu.

Autre nouvelle, tout en travaillant ardament à ma rédaction de thèse, je travaille également sur un petit projet relié à l’exploitation forestière et la martre d’Amérique en Abitibi. C’est un examen des impacts potentiels d’un plan d’exploitation. Très intéressant.

Chez les enfants, il n’y a pas grand chose de nouveau. Enfin, si, Gaël dort de mieux en mieux ce qui signifie que Papa et Maman aussi, quand ils ne sont pas malade (merci les enfants et la garderie!). C’est un grand soulagement, je dois dire. Les quatre ou cinq dernier mois n’ont pas été de tout repos. C’est surtout Julie qui va être contente. Avec son état, elle a besoin de plus de sommeil. Si le petit dernier dort plus, elle peut obtenir ce dont elle a besoin… maintenant, si mes quintes de toux peuvent arrêter.

À venir : il y a toujours une mise à jours du site web de prévue. Cependant, pour l’instant, je n’ai pas le temps de la faire. Cela demeure donc un projet. Également, à prévoir cet été : la rénovation de la maison. Je crains qui nous ayons à faire des rénovations dans la maison pour adapter l’espace à la présence de trois enfants. À suivre.